Comment jouer les Sit & Go

Aller en bas

Comment jouer les Sit & Go

Message par Admin le Mer 6 Avr - 19:58

Les tournois Sit & Go sont les formats de poker en ligne les plus populaires. Il suffit de rejoindre une table, d’attendre une place, puis de quitter la partie !

Les tournois Sit & Go ont des formats différents, le format traditionnel étant des parties de neuf à dix joueurs. Habituellement, les trois premiers sont payés suivant un modèle 50 % – 30 % – 20 %. Les Sit & Go sont formidables si vous aspirez à devenir un joueur sérieux. Ils offrent un retour fiable et l’occasion de jouer des parties à des tables limitées en places contre des joueurs qui ne possèdent peut-être pas les compétences requises.

Voyons les meilleurs moyens de gagner de l’argent dans les tournois Sit & Go.

La stratégie Sit & Go :
Tous les tournois ont un début, un milieu et une fin. Toutefois, dans les Sit & Go, la période du milieu est plus courte que dans un grand tournoi - aussi même si vous démarrez mal vous pouvez quand même finir par attraper la deuxième ou la troisième place.

Dans les tournois Sit & Go il est important de conserver une portion convenable de vos jetons de départ (au moins les deux tiers) pour la phase médiane de la partie. La phase médiane correspond au moment où il reste quatre à cinq joueurs et que les blinds sont assez élevés pour être volés en jouant votre tapis. Les autres joueurs devront avoir des mains convenables pour vous suivre, à condition que vous soyez en position d’entamer leur tapis et de les mettre en danger de perdre par manque d’argent.

Un jeu plus serré qu’à la normale est recommandé lors des phases initiales. Jetez la plupart des mains et attendez que quelques joueurs soient éliminés avant de vous engager.

Cependant, si le tournoi se déroule selon une structure très lente vous pouvez quand même jouer quelques mains spéculatives - comme des petites paires ou des consécutives assorties – en espérant remporter un gros pot. Si vous parvenez à gagner quelques jetons, vous pouvez alors ouvrir un peu et choisir des endroits pour mettre la pression sur vos adversaires disposant d’un petit tapis (short-stack).

Une fois parvenu aux phases médianes du Sit & Go, ce qui se passe ensuite dépend beaucoup du type de jeu que vous pratiquez : Sit & Go Normal ou Sit & Go Turbo.

* Sit & Go Normal . Avec un Sit & Go normal sur PartyPoker.com, il est courant pour les quatre derniers joueurs de jouer en attaque/parade pendant longtemps avant qu’un joueur commette une erreur fatale ou que deux grosses mains entrent en collision. Dans ces parties, vous pouvez attendre la bonne occasion pour vous engager.
* Sit & Go Turbo . En revanche, dans une partie turbo, où les blinds deviennent vite astronomiques, les joueurs sont forcés d’aller à tapis et de suivre avec beaucoup moins de jetons. Dans cette version, cela revient à compter le nombre de mains auxquelles vous pouvez survivre avant que les blinds ne vous engloutissent et à rechercher la meilleure main pour aller à tapis.

Supposons maintenant que vous avez bien joué lors des phases initiales. Vous n’avez pas pris de risques excessifs et vous avez remporté quelques jolis pots avec des mains spéculatives. Vous êtes arrivés dans les phases médianes avec un tapis moyen pour les quatre ou cinq derniers joueurs.

Et maintenant ?
Eh bien, la mauvaise nouvelle est que vous êtes loin d’avoir fini votre travail car vous pouvez encore très facilement quitter la partie sans un sou. Si l’on veut positiver, vous n’êtes pas en danger immédiat à moins de faire une bêtise ou d’avoir un tout petit tapis.

La première chose à faire dans cette situation est de regarder autour de vous pour voir ce que les autres joueurs ont en face d’eux. Par exemple, dans une partie avec de très petits tapis et des tapis très gros, vous pouvez vous attendre à quelques étincelles, avec les gros tapis essayant d’intimider les autres et les petits tentant de doubler ou de voler les blinds. D’un autre côté, si tous les joueurs ont le même tapis, il y aura probablement un équilibre délicat que personne ne souhaitera déranger de peur de devenir le bouc émissaire.

Ainsi, lorsqu’il y a des tapis de tailles différentes, s’il n’y a qu’un seul petit tapis entre vous et l’argent, vous devez essayer de vous tenir à l’écart des mauvais coups autant que possible (sauf si une main très forte se présente) jusqu’à ce que les choses évoluent d’une façon ou d’une autre. Cependant, si les tapis sont assez comparables les uns avec les autres, vous devez trouver des moyens de conserver vos jetons ou de continuer sans risquer la catastrophe, car tout tapis bénéficie surtout aux joueurs en attente.

Par extension, alors que risquer une sortie à ce stade s’avérerait un vrai désastre, si vous avez un tapis vraiment important (proche de 50 % des jetons en jeu), vous pouvez commencer à l’utiliser contre ceux qui comprennent un peu la tactique de survie avec un petit ou un moyen tapis en jouant agressivement contre eux. Relancez fréquemment leurs blinds ; sur-relancez-les avec tapis lorsqu’il reste un autre tapis plus petit à faire partir du dernier carré et qu’ils ont assez de jetons pour passer ; ou bien bluffez beaucoup après le flop.

Vous ne devez pas risquer beaucoup plus de jetons avec une main marginale si un autre joueur montre de la détermination, mais n’oubliez pas qu’il y a une chance de gagner comme ça la partie et ensuite en prenant de l’avance. Même si vous perdez en jouant votre tapis, vous avez probablement payé celui-ci avec tous les petits pots que vous avez volés. En outre, les autres joueurs sauront que vous les avez dans votre ligne de mire et ne passeront pas facilement le coup suivant.

Les trois derniers joueurs :
Lorsque vous parviendrez aux trois derniers joueurs, les blinds seront probablement très élevées et, après la tension de la phase d’exclusion, les joueurs se relâcheront considérablement. Si vous aviez le gros tapis, n’oubliez pas que vos privilèges d’intimidation viennent d’être, dans une très grande mesure, annulés. Si, toutefois, vous aviez le petit ou le moyen tapis, c’est le moment de le jouer !

Si l’on applique la structure traditionnelle 50/30/20, le plus petit changement de paiement par position va de troisième à deuxième, aussi ça vaut la peine de prendre les plus gros tapis dès que la première occasion convenable se présente en espérant être en compétition pour la première position (bien que s’il reste un très petit tapis, vous pouvez vous attendre à ce qu’il s’en aille).

Si vous avez moins de dix gros blinds et que vous trouvez une main convenable, vous pouvez aussi aller à tapis (sauf si c’est un vrai monstre et que vous voulez de l’action), car vous n’avez rien à perdre. De même, si vous avez un gros tapis avec n’importe quelle main, vous pouvez aussi forcer le petit tapis à s’engager. A cause de cette situation et du rythme d’une partie à trois, vous serez bientôt en tête à tête après avoir raflé l’argent.
Monter en puissance

Les tournois Sit & Go sont très amusants et se terminent en général en une heure. Ils constituent une excellente façon d’améliorer votre stratégie et peuvent également s’avérer très lucratifs si vous êtes bon à ce format spécifique. La meilleure façon de commencer est de jouer dans des parties très bon marché à 5 dollars où vous trouverez de l’action relâchée et agressive. Ensuite, comme votre jeu s’améliorera, vous pourrez ”monter en puissance” en participant à des tournois à 50 et même 100 dollars.
Source : Partyacademie.fr
avatar
Admin
Admin

Messages : 535
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://1stin-poker.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum